Patricia Tenório – Sans nom/Fără nume

La micro-anthologie de textes intitulée d’une manière inspirée Sans nom/ Fără nume (traduite en français par son auteur avec la collaboration d’Isabelle Macor-Filarska et en roumain par Flavia Cosma) appartenant à la brésilienne Patricia Tenório, une femme écrivain dont les œuvres lui ont valu une bien méritée renommée internationale, offre au lecteur de partout un voyage initiatique vers les sources d’une humanité profondément personnalisée et dépourvue d’artificiel, au long duquel, parmi des jeux de lumières et d’ombres, on voit surgir avec force l’intensité des sentiments authentiques où l’amour et la vérité se combinent dans une axe de l’univers intérieur et extérieur de l’être.

Sans nomL’écriture apparemment directe et simple, parfois austère du point de vue de la métaphore, dévoile, avec subtilité, une profondeur du sens qui ne se laisse pas facilement découvrir, mais qui devient une source de mé­ditation ultérieure: « Le temps passe vite sur ma tête/Son visage m’éclaire/Je sens un toucher doux/M’arriver et il suit en vain/L’absence me remplit tout de suite/J’enferme ce sentiment dans mes doigts fins/J’enferme étroitement jusqu’à l’insupportable/La douleur enflamme ma chair blanche/Le sang saute, les veines pulsent/Mon cœur s’arrête/Et sur la fenêtre/Loin, loin et qui me brûle/Je sens la vérité transpercer mes chakras » (Chakras).

Patricia TenorioD’autres fois, le discours devient une plaque tournante réunissant le rêve et la réalité, où la ligne de démarcation entre l’abstrait et le concret s’estompe petit à petit, apportant au premier plan les angoisses de l’être humain qui cherche à s’échapper au tourbillon d’un quotidien souvent déséquilibré et dépersonnalisé.

Le passé, le présent et le futur font leur apparition, tour à tour, sur la scène du microcosme existentiel révélé avec une finesse et une sensibilité à part par Patricia Tenório, dialoguant à la recherche d’un point d’appui archimédien, le seul capable de soulever le monde et de faire monter à la surface la lumière de « l’autrui », en tant que condition essentielle de l’altérité, mais aussi du Graal intérieur, trop souvent perdu dans la broussaille des faux labyrinthes d’une condition humaine superficielle, même pervertie, plus ou moins volontairement, par la réalité immédiate: « Donne-moi ta main, je te donne la mienne/Reçois la lumière de l´étoile-guide/Qui nous appelle à une promenade céleste/Et ouvre l´espace à nos rêves//Je voulais dans mon innocence inspirée/Dans tes yeux couverts de cristal/Trouver quelque fragment de moi perdu/Et m´accueillir dans tes bras longs//Alors je n´aurais plus besoin de moi-même/En m’abandonnant dans cette rivière tiède/Je ferais une promenade par tes chakras ouverts/Tes poids, tes légèretés/Pour pouvoir te sentir entier/Et de cette même main faire la mienne/Qui écrit et rêve avec un ballon doré/En parcourant un monde d´autres temps/D´autres vies/L´autre/Moi » (L’autre Moi).

Dans un paysage quotidien terne, souvent faux et manipulateur de consciences, les écrits de Patricia Tenório surprennent, dans la meilleure acception du mot, par délicatesse, mais aussi par sincérité et par la ténacité de la recherche de la beauté et de la vérité depuis longtemps chassées, mais pas impossible à retrouver.

© Christian Tămaș

ars longa

Anunțuri

Despre Christian Tamas

Orientalist, Writer, Translator (8 foreign languages: Arabic, French, English, Italian, Spanish, Portuguese, Irish, Catalan), Arts and Humanities Researcher
Acest articol a fost publicat în écrivains du Brésil, contemporary literature, escritoras brasileiras, literatura brasileira și etichetat , , , , , , , . Pune un semn de carte cu legătura permanentă.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s